Est-il préférable d’imprimer du PLA plus chaud ou plus froid ?

Les températures de peinture pour les filaments comme le PLA sont variables et, dans la plupart des cas, les fabricants recommandent une plage de températures pour l’impression de leurs thermoplastiques. Cependant, décider quelle température utiliser (la plus élevée, la plus basse ou quelque part entre les deux) n’est pas très intuitif.

Il est préférable d’imprimer du PLA plus chaud que plus froid, car des températures d’impression trop froides risquent davantage d’endommager l’imprimante. Pour l’impression 3D, vous devez imprimer du PLA entre 180 °C (356 °F) et 230 °C (446 °F), et chaque filament et imprimante peut fonctionner au mieux à une température spécifique dans cette plage.

Comprendre les meilleures températures pour l’impression 3D est essentiel pour imprimer correctement des objets. Lisez la suite pour en savoir plus sur les meilleures températures pour l’impression PLA, y compris comment vous pouvez savoir s’il fait trop chaud ou trop froid.

Quelle est la température optimale pour imprimer du PLA ?

Les températures d’impression 3D varient considérablement en fonction du type de matériau utilisé, et chaque formule de filament spécifique s’imprime mieux lors de l’utilisation d’un réglage de température particulier.

La température optimale pour l’impression PLA est autour de 210°C (410°F). Vous pouvez imprimer le matériau n’importe où entre 356 °F (180 °C) et 446 °F (230 °C), mais en général, la plupart des gens impriment du PLA en 3D à 410 °F (210 °C).

Chauffer le plastique à différents niveaux modifiera la texture et la précision.

Alors pourquoi 210 °C (410 °F) est-il meilleur ? Lors de l’impression 3D d’un objet, l’objectif que vous essayez d’atteindre est quelque peu compliqué. Ils veulent que le plastique colle à lui-même, ce qui l’oblige à prendre une forme liquide, mais ils veulent aussi qu’il conserve sa structure et sa cohésion.

Trop chaud, et le filament deviendra trop visqueux, créant des fils, des taches, des colmatages et des problèmes de surextrusion. S’il est suffisamment chaud, le filament pourrait prendre feu ou se carboniser, rendant l’impression noire.

Trop froid, et le filament ne sort même pas de la buse. Par conséquent, trouver l’équilibre parfait est essentiel lors de l’impression 3D avec n’importe quel filament.

Lire aussi  Pourquoi vos impressions 3D sont-elles spongieuses ? Causes et solutions

Cependant, ces « conditions parfaites » diffèrent selon le type et la marque de plastique. Certaines marques, variétés et couleurs ont des recommandations uniques pour des températures idéales. En effet, les produits chimiques tels que les stabilisants, les pigments et les plastiques utilisés dans un filament modifient sa température de transition vitreuse.

Il est toujours préférable de suivre les conseils du fabricant. lors de la détermination de la meilleure température pour l’impression 3D.

Suivre ces conseils est également essentiel pour vous assurer que vous utilisez votre imprimante 3D en toute sécurité. Une mauvaise utilisation de l’imprimante et des matériaux de l’imprimante peut poser de graves problèmes de sécurité pour les personnes utilisant l’imprimante et l’imprimante elle-même.

Comment déterminer si le PLA est trop chaud

Sachant qu’il existe des températures idéales pour différents plastiques, vous pourriez être curieux de savoir comment déterminer si vous utilisez la bonne température pour votre PLA.

Heureusement, vous pouvez déterminer rapidement si votre plastique est à la mauvaise température.

Votre impression 3D a des taches

Un moyen simple de savoir si votre plastique PLA est trop chaud est qu’il pourrait « perler ». Les liquides, en tant que propriété chimique, se lient souvent les uns aux autres chimiquement. Par exemple, pensez à la pluie ou aux gouttes de rosée.

Alors que certains matériaux, comme l’eau, sont plus susceptibles de s’agglutiner que d’autres, le plastique, lorsqu’il devient liquide à des températures trop élevées, peut parfois s’agglutiner et former des billes.

L’impression 3D a des cordes et d’autres artefacts

Un autre moyen rapide de savoir si le PLA est trop chaud est de savoir si l’impression est salissante. Si vous remarquez que l’objet n’est pas propre, il y a de fortes chances que le plastique soit trop chaud. Lorsque l’imprimante 3D se déplace pour créer la forme de votre modèle, elle peut involontairement entraîner le plastique chaud, produisant une impression filandreuse.

Toute rayure, tache ou autre artefact indique que la température est trop élevée. Si tel est le cas, baissez la température de l’imprimante et laissez le plastique refroidir légèrement avant de poursuivre l’impression.

Comment déterminer si le PLA est trop froid

Maintenant que nous comprenons les problèmes associés au fait que le plastique PLA est trop chaud lors de l’impression 3D, voyons comment vous pouvez savoir si les températures PLA sont trop froides.

Lire aussi  Le PLA imprime-t-il mieux avec une armoire ?

Votre impression 3D a des problèmes d’adhérence des couches

Le moyen le plus simple de déterminer que la température de votre impression PLA est trop froide est qu’il y aura des problèmes d’adhérence.

Si vous remarquez que les couches de PLA ne collent pas, c’est probablement un signe que le plastique est trop froid.

Lorsque cela se produit, les couches précédentes atteignent rapidement la température ambiante et se solidifient avant de passer à la couche suivante. Lorsque cela se produit, l’adhérence de la couche est affectée, car les nouvelles couches n’auront rien à quoi adhérer.

Ce refroidissement rapide peut rendre deux couches complètement lâches ou des zones spécifiques de l’impression trop fragiles pour être fonctionnelles.

Vous rencontrez des problèmes d’adhérence de la première couche

Une autre façon de savoir si votre PLA est trop froid est qu’il ne collera pas à la surface d’impression. Le PLA ne nécessite pas de lit d’impression chauffé, mais si votre imprimante en possède un et que le plastique ne colle pas au lit, la température est trop basse.

Votre imprimante est en cours d’extrusion ou de bourrage

De plus, une sous-extrusion ou un colmatage fréquents peuvent signifier des températures d’impression basses, car un bloc chauffant froid pourrait limiter le flux de filament.

Une impression 3D sous-extrudée aura des problèmes d’adhérence des couches, mais elle aura également des problèmes d’épaisseur et de largeur de couche. Au pire, votre impression sortira avec un contact minimal entre chaque couche dans les axes X et Y, donnant aux surfaces solides une consistance de type spaghetti et peu ou pas d’intégrité structurelle.

Bien qu’il soit important de noter que ces symptômes ne sont pas toujours des signes de problèmes de température du plastique, ils représentent souvent de tels problèmes.

dernières pensées

Lors de l’utilisation du PLA dans une imprimante 3D, il est essentiel d’utiliser la bonne température pour s’assurer que l’impression est dans les meilleures conditions possibles. Vous devez imprimer du PLA à environ 410 °F (210 °C) en règle générale, mais la température doit toujours être comprise entre 356 °F (180 °C) et 446 °F (230 °C) pour une meilleure impression sur votre première impression. essayé.

Différents matériaux et types de plastique nécessitent des températures différentes, il est donc essentiel de consulter les recommandations du fabricant concernant la température. Si vous constatez que le plastique présente l’un des symptômes ci-dessus, essayez de modifier la température de votre impression.

Lire aussi  Jusqu'où peut aller une imprimante 3D ? faits expliqués

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *