Le PETG est-il plus facile à poncer que le PLA ?

Le polyéthylène téréphtalate glycol modifié (PETG) est l’un des meilleurs filaments de l’impression 3D, car il est relativement facile à travailler, mais il est encore plus durable que le PLA. Cependant, bien que le PETG soit un remplacement plus substantiel du PLA en matière de post-traitement, cette durabilité présente certains défis.

Le PETG n’est pas plus facile à poncer que le PLA. Le PETG est plus durable que le PLA, il nécessite donc plus d’efforts pour le poncer. Cependant, le PETG est moins poreux que le PLA, vous n’avez donc pas besoin d’enlever beaucoup de matière pour obtenir une surface lisse et brillante avec le PETG.

Dans cet article, je vais comparer le processus de ponçage du PLA et du PETG. Je fournirai également des trucs et astuces pour le ponçage des impressions 3D PETG et PLA afin que vous obteniez les meilleurs résultats avec le moins d’effort.

Ponçage PLA vs PETG : Quel est le plus simple ?

Bien que le ponçage soit pénible, il est souvent nécessaire d’obtenir une surface lisse pour l’impression 3D, surtout si vous envisagez de peindre vos objets. Cependant, le ponçage est souvent la partie la moins appréciée de l’impression 3D, car cela demande du temps et des efforts.

Donc, si vous voulez vous épargner du travail, choisir un matériau facile à lisser et à poncer est une excellente idée. Cependant, il n’y a pas de gagnant clair en ce qui concerne la facilité de ponçage du PETG et du PLA. Chacun est plus facile à poncer à certains égards que l’autre.

Ponçage PLA

Le PLA est l’un des filaments les plus doux et les plus poreux disponibles, donc si vous voulez poncer les lignes des couches, cela ne prendra pas beaucoup de temps ou de force de bras.

Avec du papier abrasif à gros grain, les lignes de revêtement doivent « cogner » ou rouler en petits morceaux après quelques coups.

Cependant, le PLA est difficile à poncer uniformément. Vous devrez peut-être poncer plus de matériau pour obtenir une finition légèrement brillante et sans couches sur vos impressions. En effet, le PLA a généralement une finition mate poreuse, même si vous utilisez un filament soyeux.

Lire aussi  La hauteur de couche plus épaisse est-elle plus forte? la réponse ultime

Ainsi, lors du ponçage du PLA, vous pouvez vous attendre à ce que les lignes de couches et les artefacts sortent de votre impression avec un ponçage minimal. Mais si vous voulez une finition lisse, brillante et uniforme sur un objet PLA, vous devrez retirer plus de matière.

Ponçage PETG

Le PETG, quant à lui, est un plastique solide et durable. Il a une finition légèrement translucide, ce qui peut être très pénible lors du ponçage.

Le PETG est plus difficile à poncer et un grattage intensif sera nécessaire pour éliminer les lignes de couche et les artefacts. Bien que ce fait puisse donner l’impression que le PETG est plus difficile à poncer que le PLA, le PETG a encore quelques tours dans sa manche.

Le PETG étant plus dur et moins poreux que le PLA, il offre plus de résistance lorsqu’il est poncé. Cela signifie vous n’aurez pas à moudre beaucoup de matériel avant que votre objet imprimé en 3D n’ait une finition lisse et homogène.

En général, le PETG nécessite plus d’efforts pour être poncé que le PLA, mais vous n’aurez pas à enlever autant de matière qu’avec une impression PLA.

Un autre facteur à considérer est que le PETG a une surface légèrement translucide. Lorsque vous poncez des impressions PETG, vous endommagez généralement cet éclat soyeux, ce qui donne un objet terne et terne.

Propriétés du PETG par rapport au PLA

Pour déterminer si le PETG est plus facile à poncer que le PLA, il est essentiel de comprendre les forces et les faiblesses de chaque matériau. Après tout, chaque filament est meilleur pour des applications spécifiques.

Voici quelques-unes des caractéristiques de ces filaments qui ont un impact sur leur facilité de post-traitement :

Propriétés animal de compagnie PLA
résistance à la traction en rendement 50MPa 51MPa
modules élastiques 2,1 GPa 2.3GPa
Densité 1.27g/cm3 1.24g/cm3
Température de transition vitreuse 85°C (185°F) 55 à 60 °C (131 à 140 °F)
Point de fusion 180°C (356°F) 165°C (329°F)

Comme vous pouvez le voir dans ce tableau, le PETG est plus rigide, moins élastique et plus dense que le PLA. Cela signifie que les plastiques PETG peuvent être plus difficiles à retirer que le PLA.

Lire aussi  Comment rattacher un tube Bowden (7 étapes faciles)

Cependant, cela signifie également que lorsque vous exercez une pression sur le PETG lors du ponçage, il se pliera moins que le PLA. Dans certains cas, cette propriété rend le PETG beaucoup plus facile à poncer que le PLA.

De plus, avec la densité plus élevée du PETG, la surface ne sera pas naturellement rugueuse ou poreuse, ce qui rend moins nécessaire de poncer avant d’obtenir une surface brillante.

Conseils pour le ponçage du PLA et du PETG

Le ponçage d’une impression 3D de n’importe quel matériau nécessite les mêmes étapes de base quel que soit le filament utilisé, la seule véritable variation provenant du temps nécessaire pour obtenir une finition lisse. De plus, il existe quelques astuces pour poncer à la fois le PLA et le PETG.

Poncer humide vos impressions 3D

Lors du ponçage du PLA et du PETG, le plastique peut obstruer le papier de verre. Pour éviter ce colmatage, il est préférable d’utiliser un vaporisateur d’eau pour humidifier l’impression ou le papier de verre pendant que vous travaillez.

L’eau ramassera la poussière de plastique et l’empêchera de coller profondément dans le grain du papier de verre. De plus, cette accumulation de poussière signifie moins de particules de plastique dans l’air que vous respirez, donc le ponçage humide est un excellent moyen de rester en sécurité.

Évitez d’utiliser une ponceuse mécanique sur PLA

Le ponçage à la main et à la machine sont les méthodes les plus courantes pour poncer une impression 3D.

Le ponçage à la machine avec une perceuse ou Dremel est préférable pour les impressions plus grandes réalisées à partir de matériaux durables comme le PETG. Si vous essayez de poncer des impressions 3D PLA avec une machine, vous risquez d’enlever accidentellement trop de matière. C’est beaucoup plus facile à faire qu’il n’y paraît.

Par conséquent, si vous devez traiter une impression PLA, je vous recommande d’utiliser du papier de verre normal d’au moins trois grains.

Cette méthode est relativement simple et ne nécessite aucun équipement particulier. Tout ce dont vous avez besoin est une feuille de papier de verre et quelques heures.

conclusion

Le PETG est un filament d’impression 3D polyvalent utilisé pour diverses applications. Il est connu pour être solide et durable, mais est-il plus facile à poncer que le PLA ?

Lire aussi  Faut-il filtrer la résine après chaque impression ?

Eh bien, cela dépend. Le PETG est plus facile à poncer en termes de quantité de matière à enlever. Le PETG est dense et solide, vous n’avez donc pas besoin d’enlever beaucoup de matière avant d’obtenir une finition lisse. D’autre part, le PLA nécessite moins de force pour poncer, mais vous devrez enlever plus de matière pour éliminer les bosses et les lignes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *