Faut-il toujours retirer le filament après l’impression ?

Le stockage des filaments peut être un processus particulier et délicat. Cependant, avec tant de revendications sur le moment de retirer le filament après l’impression et sur la façon de le conserver, il peut sembler que les gens sont trop extrêmes dans leurs conseils. Alors, peut-on laisser du filament dans une imprimante ? Si oui, y a-t-il des conséquences ?

Vous devez toujours retirer le filament après l’impression pour le protéger de l’humidité et de la poussière. Comme il est difficile de maintenir une pièce à l’abri de l’humidité, de la poussière et des fluctuations de température, il est préférable de décharger le filament après chaque travail d’impression.

Dans cet article, je vais tout vous dire quand il est et n’est pas une bonne idée de laisser du filament dans l’imprimante après un travail d’impression. Je proposerai également des conseils pour stocker votre filament et expliquerai pourquoi un stockage approprié est essentiel.

Combien de temps peut-on laisser le filament dans l’extrudeur ?

Certaines personnes ne sont pas trop soucieuses de sceller leur filament, ce que vous découvrirez assez rapidement sur les forums d’impression 3D. Il peut être pénible de décharger et de recharger le filament avant et après chaque impression.

Cependant, vider le poteau est toujours la meilleure pratique en ce qui concerne le filament. En effet, de nombreux filaments absorbent activement l’humidité. De plus, laisser le filament exposé à la poussière, à la saleté et à tout ce qui flotte dans l’air pourrait affecter la qualité de vos impressions par la suite.

Ainsi, peu importe à quel point le matériau est hygroscopique ou non, ne doit pas rester dans une extrudeuse plus d’une journée si vous n’imprimez pas activement avec.

Cependant, idéalement, vous devriez le supprimer et placer dans un contenant hermétique après chaque utilisation. L’emballage garantit que même le filament le plus hygroscopique reste en bon état tout au long de sa durée de vie.

Pourquoi ne pas laisser le filament dans l’extrudeur ?

Certains filaments sont très pratiques en raison de leurs qualités imperméables, mais d’autres ne sont pas si simples.

Les filaments hygroscopiques comme le nylon et le PLA sont sensible à l’humidité dans l’air. Ces plastiques absorbent rapidement l’eau s’ils ne sont pas scellés. Une fois que cela se produit, le filament gonfle, affectant considérablement la qualité d’impression.

Lire aussi  Comment nettoyer un bac à résine après une impression ratée

Voici ce qui se passera si vous essayez d’imprimer un objet avec un filament gonflé et humide :

  • les impressions seront converties fragile et cassant, même si le filament est généralement solide.
  • L’humidité provoque le piégeage de bulles d’air à l’intérieur du filament, provoquant des sifflements et pétillant sonne lors de l’impression
  • Médias à filaments humides mauvaise adhérence du revêtementce qui signifie que les couches auront du mal à se joindre, résultant en une impression avec des lacunes et flambage.
  • Il peut devenir filandreux lorsqu’il est chauffé, ce qui entraîne des éléments 3D de mauvaise qualité et instables.

La vidéo suivante montre les effets de l’humidité sur un filament et comment elle affecte l’impression finale par rapport à son apparence.

Comment savoir si le filament est humide

Une fois que votre filament montre des signes d’humidité, il est peut-être déjà trop tard pour le récupérer. Certains signes que votre filament a été endommagé en raison de l’absorption d’humidité et de l’humidité sont :

  • Le filament siffle, saute et bouillonne hors de la buse.
  • Impressions fibreuses.
  • Couches saillantes et mauvaise adhérence de la couche.
  • Déformation sur le lit d’impression.
  • Objets fragiles qui se cassent facilement.
  • POUR buse bloquée.
  • Votre imprimante doit soudainement être réglée sur un température plus élevée pour extruder correctement le filament.
  • Selon le type, le filament humide peut également produire un odeur âcre.

Malheureusement, ces symptômes n’apparaissent qu’après le démarrage de l’impression. Heureusement, les signes sont forts et clairs. Si votre imprimante ou votre filament possède l’un de ces éléments, il est préférable d’essayer un autre filament et de voir les résultats.

Si les problèmes persistent, cela peut indiquer un problème sous-jacent différent, tel que des paramètres de couche incorrects ou de la chaleur.

Comment stocker le filament pour le garder au sec

Le stockage de votre filament est facile, surtout maintenant que vous savez que le pire ennemi d’un filament est l’humidité.

  1. Trouvez un sac ou un contenant hermétique. Ce contenant peut être un sac en plastique refermable, un sac scellé sous vide ou tout autre contenant ménager sécuritaire qui peut être scellé.
  2. Garder le contenant scellé. Cette étape semble évidente, mais il est essentiel de ne pas laisser entrer trop d’air ou d’humidité dans le contenant. Scellez-le après avoir retiré le filament et immédiatement après l’avoir remis.
  3. Conservez dans un endroit frais et sec. Gardez le sac ou le récipient à l’écart de toute source d’eau ou de la lumière directe du soleil. De nombreux filaments sont également sensibles aux rayons UV.
  4. Gardez plusieurs contenants. Ne gardez pas tous vos filaments dans un sac ou un contenant, surtout si vous en utilisez un plus souvent que les autres. La compartimentation réduit les risques que certains de vos filaments mouillent tous les autres.
Lire aussi  À quelle fréquence faut-il remplacer un tube Bowden ?

Méthodes de séchage des filaments

Si ces étapes échouent ou si le mal est déjà fait, tout n’est pas perdu. Il est possible de sécher le filament sans équipement sophistiqué. N’importe quel four fera l’affaire.

Chaque filament nécessite une température de chauffage particulière. Régler votre four plus haut ou plus bas ne produira pas un bon résultat.

Une autre méthode de séchage plus coûteuse mais potentiellement plus efficace est un séchoir à filament dédié. Ces sécheurs conviennent aux filaments qui dégagent des fumées toxiques, appelées COV.

Les séchoirs à filament comprennent des radiateurs et des ventilateurs pour extraire l’humidité. Ces paramètres sont réglables afin qu’ils sèchent activement votre filament et constituent d’excellents conteneurs de stockage.

Essayez SUNLU Filament Dryer Box (disponible sur Amazon.com) pour la taille. La conception conviviale vous permet de contrôler la façon dont vous stockez votre filament. Il accueille également 20 types de filaments différents pour une expérience dynamique.

L’humidité peut-elle endommager votre imprimante 3D ?

L’humidité est une énorme menace pour l’impression car elle endommage le filament. Cependant, cela peut également causer de graves dommages à l’imprimante.

L’humidité peut endommager votre imprimante si votre filament est gonflé. Le filament se dilate à mesure qu’il absorbe l’eau, ce qui peut provoquer un colmatage et un colmatage. Si une buse se bouche, elle retarde l’impression. toujours un blocage sévère cela peut causer des dommages permanents, vous obligeant à acheter une nouvelle buse.

Des quantités extrêmes d’humidité ne provenant pas du filament humide constituent une menace bien plus importante pour votre imprimante. Si une partie électrique de l’imprimante est mouillée, cela pourrait causer des dommages irréparables à l’ensemble du système.

C’est pourquoi il est crucial de maintenir les imprimantes 3D et les filaments aussi loin que possible des sources d’eau et d’humidité. En cas de doute, mieux vaut prévenir que guérir.

suppose que toute humidité dégradera la qualité d’impression et la durée de vie utile globale des impressions et de l’imprimante.

conclusion

Garder le filament à l’intérieur de l’extrudeuse est acceptable si vous imprimez tous les jours. Cependant, cela présente un grand risque pour votre filament, surtout si le filament est hygroscopique.

Lire aussi  L'ABS est-il plus facile à poncer que le PLA ?

Par conséquent, il est toujours préférable de retirer le filament de votre imprimante 3D et de le stocker dans un récipient scellé après l’impression.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *