Le fournisseur de services de fabrication à la demande Fathom Digital Manufacturing (FTHM) a annoncé que son chiffre d’affaires avait augmenté de 33 % au premier trimestre 2022.

Au cours de la période, qui a marqué le premier trimestre complet en tant qu’entreprise publique sur le NYSE, l’entreprise a généré 40,5 millions de dollars, 10 millions de dollars de plus que les 30,5 millions de dollars qu’elle a déclarés au premier trimestre 2021. Selon le PDG Ryan Martin, la hausse des revenus est résultat de la sécurisation de plusieurs contrats importants de plusieurs millions de dollars au cours du trimestre, d’un « fort volume de commandes » et de l’expansion de son carnet de commandes de nouvelles affaires.

« Fathom a enregistré des résultats positifs au cours de son premier trimestre complet en tant que société ouverte », a-t-il déclaré. « Nous sommes un pionnier de l’industrie avec un historique de rentabilité et de génération de trésorerie, et nous avons prolongé cette tradition au premier trimestre alors que nous continuons à bénéficier de la forte demande pour nos vastes capacités sur le marché à croissance rapide de la fabrication numérique. »

Une sélection d’imprimantes 3D dans l’offre technologique étendue de Fathom. Photo via Fathom Digital Manufacturing.

Résultats financiers de Fathom pour le premier trimestre 2022

Fathom rapporte généralement ses revenus sur cinq segments de produits clés : la fabrication additive, le moulage par injection, l’usinage CNC, la tôlerie de précision et les « autres revenus ».

Au cours du premier trimestre 2022, la division la plus performante de l’entreprise était Precision Sheet Metal, qui a rapporté 14,6 millions de dollars et représenté 36 % du total des revenus générés au cours de la période. Cette augmentation s’explique en grande partie par la conclusion d’un nouvel accord de plusieurs millions de dollars avec une société mondiale de semi-conducteurs pour fournir une production de tôlerie à faible volume, qui fait suite à des travaux antérieurs avec le client concernant l’usinage CNC.

Le deuxième générateur de revenus le plus élevé de l’entreprise était sa division d’usinage CNC, qui a rapporté 13,3 millions de dollars au premier trimestre 2022, soit 11,9 % de plus qu’au premier trimestre 2021. Viennent ensuite le moulage par injection à 6,8 millions de dollars, la fabrication additive à 4,1 millions de dollars et les autres revenus à 1,6 million de dollars.

Lire aussi  Les actions de Velo3D montent en flèche de 42 % alors que les fortes ventes de Sapphire XC le voient afficher des revenus record

Lors de l’appel aux résultats, le directeur financier de Fathom, Mark Frost, a déclaré que si son segment de fabrication additive était en baisse de 8,6 % par rapport au premier trimestre 2021, la société a maintenu sa discipline en matière de prix au cours du trimestre et continue d’investir dans de nouvelles technologies additives, restant « haussière » sur le croissance à long terme de sa plateforme additive.

« En plus des facteurs saisonniers, nos revenus du premier trimestre ont été impactés par un ralentissement domestique début janvier en raison de la diffusion de la variante Omicron, qui a réduit les revenus additifs », a-t-il déclaré. « Nous avons également connu une réduction de nos activités d’externalisation en raison des blocages COVID en Asie, qui ont particulièrement affecté nos expéditions de moulage par injection. »

Frost a également ajouté que le premier trimestre a tendance à être son trimestre le moins générateur de revenus en fonction de ses « comportements clients et commerciaux », et bien que ses revenus organiques aient augmenté de 6 % au cours du premier trimestre 2022, 7,7 millions de dollars des revenus de l’entreprise au premier trimestre étaient le résultat de cinq acquisitions réalisées. pendant la période ; une entreprise nationale de moulage par injection et quatre acquisitions supplémentaires axées sur l’usinage CNC.

En ce qui concerne la rentabilité, Martin a déclaré que la société avait réalisé un « trimestre rentable » grâce à un BAIIA ajusté au cours du trimestre totalisant 6,2 millions de dollars, soit une marge de 15,2%. Frost a ajouté que bien que Fathom ait subi un impact de dilution des acquisitions de CNC sur sa marge brute par rapport à l’année précédente, ce qui a réduit l’EBITDA ajusté des avantages, cela avait été intégré dans les attentes d’EBITDA de la société pour le trimestre. Pendant ce temps, la marge brute de l’entreprise pour le premier trimestre 2022 était de 38,2 %.

Finances ($) T1 2021 T1 2022 Différence (%)
Revenu total 30.5m 40.5m +32,8
La fabrication additive 4.5m 4.1m -8.6
Moulage par injection 6.6m 6.8m +2,7
Usinage CNC 4.8m 13,3 m +175,8
Tôlerie de précision 13,1 m 14,7 m +11,9
Autre revenu 1.4m 1,6 m +11,4
Revenu net/Perte nette -0.5m 17.8m +3660
BAIIA ajusté 7.7m 6.2m -19,4

Développer les marchés verticaux clés

Lire aussi  America Makes ouvre des appels à projets de 1,7 million de dollars et récompense la recherche sur le titane imprimé en 3D de Boeing

Lors de l’appel aux résultats de Fathom, Martin a fourni plusieurs exemples de la manière dont l’entreprise a réussi à accélérer l’innovation manufacturière tout au long du premier trimestre 2022 et a aidé plusieurs de ses grandes entreprises clientes à transformer leurs chaînes d’approvisionnement.

Au cours du premier trimestre, Fathom a travaillé avec un client existant anonyme, décrit comme un leader mondial de la mesure, des instruments et des technologies de gaz, pour augmenter la production de son produit de 25 unités par mois à près de 75, en tirant parti de ses offres d’usinage CNC et d’électroérosion à fil.

«Ce n’est qu’un autre exemple de la façon dont Fathom est capable d’identifier et de capitaliser sur de nouvelles opportunités de croissance organique qui élargissent notre part de portefeuille, établissent des partenariats solides et durables avec des entreprises clientes et génèrent des flux de revenus récurrents attrayants qui profitent non seulement à notre entreprise. , mais nos actionnaires », a déclaré Martin.

Fathom a également travaillé avec des clients des secteurs de la robotique, de l’électronique grand public, des semi-conducteurs et des équipements agricoles pour réduire considérablement leur délai de mise sur le marché et transformer leurs chaînes d’approvisionnement.

Tout au long du premier trimestre 2022, Fathom a travaillé avec deux entreprises, l’une dans le secteur de l’électronique grand public et l’autre dans l’équipement agricole, pour accroître leur adoption de la fabrication additive. Pour l’entreprise d’électronique grand public, Fathom a résolu la pénurie de main-d’œuvre de ses clients en tirant parti d’un accord de fabrication en tant que service (MAAS) avec ses technologies d’impression 3D, tandis que la fabrication additive de Fathom a empêché une « situation en aval » qui devrait durer cinq jours chez l’entreprise de matériel agricole. avec son offre de fabrication additive.

Une pièce imprimée en 3D PolyJet.  Photo via Fathom Digital Manufacturing.
Une pièce imprimée en 3D PolyJet. Photo via Fathom Digital Manufacturing.

Projection de croissance avant le lancement d’Evolve Step

Sur la base de ses états financiers du premier trimestre 2022, Fathom a réitéré ses prévisions de revenus entre 182 et 192 millions de dollars pour l’exercice 2022. Si elles sont atteintes, cela représenterait une augmentation d’environ 23 %.

Les perspectives d’EBITDA ajusté de la société pour l’année entière sont également inchangées, car elle prévoit de générer entre 40 et 45 millions de dollars en 2022 pour une marge implicite de 22% à 23,4%.

Lire aussi  TRUMPF prévoit une croissance de 20 % de son chiffre d'affaires dans ses états financiers préliminaires pour l'exercice 2021/22

Dans la perspective du deuxième trimestre 2022, la société prévoit une croissance des revenus comprise entre 17 et 25 %, dont une croissance organique devrait être de 10 % ou plus. Lors de l’appel aux résultats, Frost a déclaré que Fathom prévoyait de tirer parti de la croissance plus élevée de ses revenus grâce à une meilleure absorption des coûts et à la montée en puissance des activités de fabrication au plus juste au cours du deuxième trimestre 2022.

Frost a également réitéré l’intention de l’entreprise de renforcer encore ses capacités de fabrication additive tout au long de l’année 2022 avec le lancement commercial de sa nouvelle technologie Evolve Step au milieu de l’année.

« Cette avancée dans la fabrication additive est un autre exemple de Fathom menant la transition du prototypage à la production additive, car cette technologie réduit considérablement les délais d’exécution des pièces par rapport aux outils et pièces de moulage par injection traditionnels », a-t-il déclaré. « De plus, nous avons récemment installé un nouveau système de frittage laser avec deux lasers haute puissance pour l’impression 3D polymère, permettant la production rapide de pièces.

« Il s’agit d’une avancée majeure par rapport aux systèmes précédents, qui se traduit par une efficacité et une productivité accrues. »

Abonnez-vous à la Bulletin de l’industrie de l’impression 3D pour les dernières nouvelles de la fabrication additive. Vous pouvez également rester connecté en nous suivant sur Twitter et nous aimer sur Facebook.

Vous cherchez une carrière dans la fabrication additive? Visite Travaux d’impression 3D pour une sélection de rôles dans l’industrie.

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube pour les derniers courts métrages vidéo, critiques et rediffusions de webinaires sur l’impression 3D.

L’image en vedette montre une sélection d’imprimantes 3D dans l’offre technologique étendue de Fathom. Photo via Fathom Digital Manufacturing.