Les couches adaptatives peuvent-elles être utilisées dans Simplify3D ?

Utilisez-vous un logiciel de gestion de station d’impression 3D ? Si c’est le cas, il y a de fortes chances que vous connaissiez Simplify3D. Ce logiciel n’est pas seulement pour Windows mais a également une version Mac.

Vous pouvez utiliser des calques adaptatifs dans Simplify3D. Cependant, il est crucial de comprendre comment créer le code pour chaque couche afin que l’imprimante n’ait pas besoin de faire une pause, d’attendre que les fichiers soient transférés ou même de changer sa position sur l’axe des x.

Parlons donc des couches adaptatives et de la manière de les utiliser dans Simplify3D. Je vous dirai quand les utiliser et vous guiderai à travers les étapes afin que vous puissiez toujours vous retrouver avec la meilleure impression possible !

Quand dois-je utiliser des calques adaptatifs dans Simplify3D ?

Les couches adaptatives contrôlent le processus d’impression pour produire des impressions de meilleure qualité. Parce qu’il s’agit d’une méthode d’impression 3D hautement technique, elle peut être peu claire pour les utilisateurs novices.

Vous devez utiliser des calques adaptatifs dans Simplify3D lorsque vous cherchez un moyen d’imprimer rapidement tout en maintenant la qualité. L’utilisation de couches adaptatives ralentira la vitesse à laquelle votre imprimante extrude le filament. Cela augmentera également la vitesse globale de votre travail.

Donc, si vous recherchez une qualité d’impression élevée mais que vous souhaitez imprimer rapidement, l’utilisation de couches adaptatives peut être une solution à votre problème.

La vitesse d’impression peut être définie indépendamment dans Simplify3D, que vous utilisiez ou non des calques adaptatifs.

Utilisez la fonction d’aperçu pour voir comment chaque paramètre d’un calque adaptatif affecte l’apparence de votre impression avant de vous y engager. Pour équilibrer la vitesse d’impression et la qualité, vous pouvez définir différentes couches adaptables à différentes vitesses d’impression et hauteurs de couche.

Comment utiliser les couches adaptatives dans Simplify3D

Les calques adaptatifs vous permettent d’imprimer différentes parties du modèle sur des calques spécifiques pour accélérer le processus d’impression. Avec le contrôle automatique du ventilateur de tour de Simplify3D, vous pouvez utiliser des couches adaptatives ou imprimer PySnip.

Vous pouvez appliquer des calques adaptatifs sous le bord d’une pièce ou sur le même calque que le bord, juste au-dessus du radeau. Vous pouvez modifier les propriétés d’un calque adaptatif en cliquant dessus et en choisissant parmi plusieurs préréglages dans le menu qui s’affiche.

Lire aussi  Carte de contrôle 8 bits ou 32 bits en impression 3D ? Quel est meilleur?

Vous pouvez modifier la façon dont le flux d’air est appliqué à un calque adaptatif en cliquant dessus et en choisissant parmi plusieurs préréglages dans le menu qui s’affiche. Cliquez sur « Aperçu » lors de l’impression d’une pièce avec des calques adaptatifs et ajustez vos paramètres pour voir comment elle s’imprimera.

Comment puis-je créer une couche adaptative personnalisée ?

La superposition adaptative personnalisée vous permet de choisir où vous voulez des couches plus épaisses. Que vous souhaitiez une première couche épaisse ou une couche intermédiaire haute pour une impression compliquée, Simplify3D est là pour vous.

Voyons donc les étapes :

  1. La première chose que vous devez faire est d’ajouter un protocole qui correspond à la .
  2. Ensuite, créez une nouvelle classe qui implémente le protocole . Ce sera votre couche adaptative personnalisée. N’oubliez pas d’appeler cette classe comme vous avez appelé votre protocole .
  3. Après cela, associez votre couche adaptative personnalisée à votre contrôleur de vue.
  4. Ensuite, lorsque la vue du contrôleur de vue apparaît à l’écran, elle utilisera automatiquement votre couche adaptative personnalisée au lieu de la couche adaptative intégrée.
  5. Enfin, définissez certaines propriétés pour la couche adaptative intégrée. Cela vous permet d’activer et de désactiver votre couche adaptative personnalisée par programmation au lieu d’épingler l’orientation d’un appareil en place et de l’oublier plus tard.

L’utilité des couches adaptatives

Un calque adaptatif est une fonction pour les groupes de calques d’un Pixmap ou d’une fenêtre. Permet aux calques d’avoir différents niveaux de transparence et de canaux alpha.

Cette fonctionnalité facilite la création d’applications prenant en charge la transparence. Il ne traite que de ce que vous devez faire pour permettre la superposition en toute transparence.

Ces informations nous permettent de créer un nouveau type d’application, appelée application adaptative ou translucide.

Maximisez la qualité d’impression de vos impressions 3D en utilisant des couches adaptatives

L’impression 3D est un moyen passionnant de créer des objets que vous pouvez tenir entre vos mains. Trop souvent, cependant, les impressions sont de mauvaise qualité.

Les erreurs ne sont pas la faute de l’imprimante ; Ils se produisent généralement lorsque l’imprimante a été oubliée d’être calibrée ou que le modèle a été mal conçu. Cependant, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour assurer la meilleure qualité d’impression possible.

  • Comprenez qu’il existe plus d’un type d’imprimante 3D.
  • Les imprimantes FDM (modélisation par dépôt de fil fondu) sont toutes axées sur les couches. Celles-ci sont appelées couches « empilées » ou « adaptatives ».
  • Si vous voulez une impression de haute qualité, vous devez sélectionner une épaisseur de couche qui fournit le support crucial nécessaire à votre objet.
  • Vous devez faire attention au maillage de support créé par l’imprimante lorsque vous créez des couches.
  • L’imprimante crée un matériau de support que vous pouvez facilement retirer du modèle après l’impression en le ponçant ou en le limant.
  • Utilisez un logiciel de découpage S3D comme Slic3r qui prend en charge les couches adaptatives pour de meilleurs résultats.

Nouvelles fonctionnalités du logiciel Simplify3D

Le logiciel Simplify3D a de nouvelles fonctionnalités qui offrent plus d’options aux utilisateurs. Si vous souhaitez imprimer avec un filament flexible, vous pouvez utiliser la nouvelle fonction de motif de remplissage pour donner à votre modèle une résistance maximale tout en le gardant flexible. Les couches adaptatives ne sont pas une fonctionnalité que vous utiliseriez tout le temps, mais elles sont utiles lorsque vous en avez besoin.

De plus, vous pouvez maintenant importer la topologie Slic3r. C’est une très belle amélioration pour ceux qui ont des modèles réalisés avec Slic3r et qui aimeraient les imprimer dans Simplify3D. L’avantage ici est que vous n’aurez pas à faire des allers-retours pour changer le fichier STL entre les slicers.

Vous pouvez importer le Slic3r STL dans Simplify3D et lancer l’impression. La boîte à outils de l’imprimante 3D vous permet de vérifier si votre imprimante est correctement calibrée et d’effectuer des tâches de maintenance de base, telles que l’élimination des bourrages dans l’unité.

nourriture à emporter

Les couches adaptatives sont l’une des fonctionnalités les plus puissantes et les plus avantageuses offertes par Simplify3D pour vous aider à atteindre vos objectifs d’impression 3D. Le processus est simple, efficace et peut conduire à des impressions étonnantes lorsqu’il est utilisé correctement.

Ce que fait Simplify3D est de prendre un modèle existant et de le décomposer en surfaces planes. Ces surfaces sont ensuite incorporées dans une ferme avec les supports nécessaires, qui sont gérés automatiquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *