5 différences entre le filament PLA ou ABS

Dans le monde de l’impression 3D, vous trouverez souvent du PLA et de l’ABS comme matériaux couramment utilisés pour les filaments. Bien que ces deux matériaux se ressemblent dans certaines propriétés, il existe encore des différences entre les deux.

Voici 5 façons de savoir si le filament est en PLA ou en ABS :

  1. Niveau de chaleur requis
  2. force et souplesse
  3. Texture finale et finition.
  4. Produits imprimés typiques
  5. Toxicité et risque

Dans la suite de cet article, nous allons détailler les différentes propriétés de ces deux matériaux. Nous verrons en quoi ils se ressemblent, ainsi que les divergences importantes que les deux ont. Cette analyse vous aidera également à vous guider vers le bon matériel pour vous et votre projet.

1. Niveau de chaleur requis

Le PLA et l’ABS sont couramment utilisés dans l’impression 3D pour fabriquer des filaments. ABS est l’abréviation courante pour Acrylonitrile Butadiène Styrène, tandis que PLA signifie Acide polylactique. Bien que les deux soient des options populaires, elles diffèrent par la facilité avec laquelle elles fonctionnent pendant le processus d’impression. En comparant les deux, le PLA est considéré comme plus facile à travailler que l’ABS en raison des températures requises pour travailler efficacement avec le matériau.

Examinons la température de buse requise pour les deux matériaux. La buse n’a pas besoin d’être aussi chaude dans le processus d’impression pour imprimer avec du PLA. La température typique pour l’impression PLA est d’environ 190 degrés Celsius (374 degrés Fahrenheit).

Vous aurez besoin que la buse soit beaucoup plus chaude pour imprimer l’ABS, autour de 240 degrés Celsius (464 degrés Fahrenheit). Cela peut rendre le travail plus difficile, car cela augmente considérablement la quantité de chaleur nécessaire pour terminer le processus.

La même tendance se poursuit en ce qui concerne la température du lit. La température dont vous aurez besoin pour chauffer le lit est très importante lorsqu’il s’agit d’impression ABS. L’ABS risque de se déformer et de se refermer si la température du lit n’est pas correctement régulée.

Le PLA ne souffre généralement pas de tels problèmes avec le lit d’impression. Travailler avec PLA vous permet d’imprimer avec beaucoup moins de crainte de déformer votre produit final. Si vous remarquez un produit final avec des fermetures à glissière et des fissures importantes, il est probablement fabriqué à partir de filament PLA. Pour cette raison, le PLA peut souvent donner des angles plus nets et des formes plus précises.

Lire aussi  Les aliments à filaments flexibles sont-ils sans danger pour les imprimantes 3D ?

Cela signifie que vous courez un risque plus élevé de faire une impression ratée lorsque vous utilisez un filament ABS. Surtout si vous débutez, le PLA vous donnera une meilleure chance d’obtenir une impression précise et réussie, même avec de petits détails que vous souhaitez imprimer.

Pour une explication complète des conditions requises pour imprimer avec ces deux filaments, vous pouvez vous référer à la vidéo YouTube suivante :

2. Force et flexibilité

Bien que l’ABS puisse être plus difficile à travailler et soit plus sujet au gauchissement et à d’autres problèmes d’impression, il est considéré comme un matériau plus solide et plus flexible une fois l’impression terminée. Il faudra plus de pression pour casser un morceau de matériau d’impression ABS par rapport au PLA. Il aura également plus de flexibilité que le PLA.

Le produit créé par l’impression PLA fournira probablement toute la force et la flexibilité nécessaires à quelqu’un qui débute. Cependant, la différence de résistance et de flexibilité n’est généralement pertinente que dans l’impression 3D haut de gamme. Ce n’est que lorsqu’il s’agit d’utilisations plus professionnelles et commerciales que l’ABS fournit un léger avantage nécessaire.

3. Texture finale et finition

Après l’impression, l’ABS et le PLA ont tendance à donner des finitions et des textures différentes. Cependant, l’ABS vous donnera une finition mate tandis que le PLA a tendance à être plus brillant. Avec les deux matériaux, vous pourrez détecter les couches créées par le processus d’impression.

Cependant, ce n’est généralement pas la fin de l’histoire pour les deux matériaux. Les fabricants utilisent souvent d’autres processus lorsque l’impression est terminée pour donner au produit un aspect différent.

Le PLA a tendance à être plus délicat à travailler à ce stade. Il est possible de le poncer et de le traiter avec des machines, mais cela demande beaucoup de soin et de prudence. Une erreur dans le ponçage pourrait faire casser la pièce et il faudrait recommencer l’impression.

L’ABS est plus facile à travailler à ce stade car il est plus durable et moins susceptible de se casser. L’ABS est généralement poncé après l’impression et peut même être percé et usiné. Il peut également être rendu plus brillant et plus brillant en utilisant de l’acétone ou d’autres produits chimiques.

Lire aussi  Le filament PLA doit-il être séché avant utilisation ?

4. Produits imprimés typiques

L’ABS et le PLA ont tous deux des produits pour lesquels ils ont acquis une réputation d’impression. L’ABS, qui est un plastique à base d’huile, est peut-être surtout connu pour son utilisation dans l’impression de Legos. C’est également le meilleur choix lors de l’impression de matériaux destinés à être utilisés dans les automobiles.

D’autre part, le PLA a plus la réputation d’être une option biodégradable et écologique. Il a été couramment utilisé dans l’industrie médicale lors de la création d’implants chirurgicaux. Il peut également être trouvé dans les articles ménagers tels que les gobelets en plastique, les articles liés à l’alimentation et la consommation générale.

Le PLA est également conçu pour se décomposer beaucoup plus rapidement afin d’éviter le gaspillage et la pollution. S’il est laissé dans l’eau, il devrait se biodégrader complètement dans les quatre ans. S’il est envoyé pour se décomposer dans un composteur, cela devrait prendre aussi peu que 50 jours.

L’ABS ne se biodégradera pas naturellement comme le PLA le fera. Cependant, il peut être recyclé et transformé en un autre produit en plastique.

5. Toxicité et risque

Une autre différence entre les deux est le niveau de risque impliqué dans le processus d’impression. L’ABS est connu pour émettre des fumées plus fortes et plus toxiques lors de l’impression. Vous aurez besoin de systèmes de ventilation spécialement conçus pour assurer votre santé et votre sécurité pendant l’impression afin d’utiliser ce matériau en toute sécurité.

La différence de toxicité entre les deux contribue également à faire de l’ABS un matériau plus adapté aux professionnels. Les environnements professionnels et industriels sont plus susceptibles d’avoir la ventilation requise par l’ABS. Les débutants peuvent utiliser le PLA de manière plus sûre car les vapeurs ne sont pas aussi fortes et ne présentent pas le même risque pour la santé de l’utilisateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *